U.S.CADEROUSSE : site officiel du club de foot de CADEROUSSE - footeo

US Caderousse Séniors - Entraigues 2: le résumé.

6 juin 2016 - 00:16

En ce dimanche 5 juin, l'équipe fanion de Caderousse concluait sa saison avec la réception de la réserve d'Entraigues. Un match sans réellement d'enjeux si ce n'est de finir sur une bonne note. Et sous une chaleur éprouvante pour les organismes, Caderousse a joué une bonne partition pour finir par une victoire.

 

C'est pied au plancher que l'USC commence le match, en se créant les première occasions. Pour son dernier match avant de signer son transferts chez les vieux crampons, pour ne pas dire les vétérans, Michael Blanzat rate ainsi une occasion qu'il qualifiera de "trop facile, j'ai paniqué" en loupant le cadre alors qu'il se retrouve seul face au gardien. Puis Dylan Jouglard se crée une mini opportunité mais tout le monde se demande si c'était réellement une frappe qu'il a tenté ou une passe au gardien. Et surtout Léo Lison se crée une occasion en or, en récupérant un ballon haut avant de se présenter face au gardien. Face à cette situation inconnue pour lui, le petit Léo va paniquer et buter sur le gardien. En face, Valentin Marboeuf veille dans les cages et assure face aux attaques adverses qui commencent à se faire insistante. A la 30e minute, coup dur pour l'USC, avec la sortie sur blessure d'Adrien Marin qui se blesse à la cheville en marchant sur le ballon. Surtout que le ballon s'en sort sans carton jaune et roule toujours.

L'ouverture du score va venir sur un petit coup de filou. Cédric Ambert surprend la défense adverse en jouant vite en profondeur un coup-franc. Florian Desjardins surprend ses coéquipiers en prenant la profondeur, et ouvre le score d'un lob plein de sang froid. La réponse des visiteurs ne va pas se faire tarder avec un festival du 10 qui sert un de ses coéquipiers esseulé dans la surface qui égalise de près. Le tout moins de 5 minutes après l'ouverture du score.

Mais avant la mi-temps, Caderousse va pousser, ou plutôt vendanger. Dylan Jouglard parfaitement servit dans la surface va envoyer un ballon avant deux minutes plus tard d'envoyer un ballon en orbite en tentant une volée première intention à 25 mètres. Les deux équipes regagnent donc les vestiaires sur le score de 1-1.

 

La seconde période va voir l'USC offrir un tout autre visage. Entraigues va monopoliser le ballon et les locaux vont garer le bus après la ligne médiane pour attendre les visiteurs et ainsi mieux contrer. Encore mieux, avec le carton blanc de Benjamin Goux, l'USC va jouer sans ailier gauche, une révolution tactique digne de Pep Guardiola et de son faux neuf. Une tactique qui ne plait guère à Jordan Duprez, qui se retrouve seul dans son couloir, à devoir courir pour 2, voir 3 ou 4. Durant cette infériorité numérique, le roseau caderoussien va plier mais sans rompre, même si la barre transversale sauve d'un second but d'Entraigues. 

Et après la tempête, vient le soleil. Un pressing haut voit Benjamin Goux, encore frais comme un gardon, récupérer un ballon et centrer pour Dylan Jouglard seul au point de pénalty. Pas fou, il la joue altruiste et sert Sébastien Vaton d'une remise de la poitrine. La gâchette caderoussienne ne se fait pas prier et fusille le gardien adverse pour ainsi donner l'avantage aux siens à dix minutes de la fin. Et Sébastien Vaton va même s'offrir le doublé 5 minutes plus tard pour plier le match sur une action venue de la droite et un service sur mesure de Florian Desjardins.

La fin de match va se finir de manière tranquille et classique:Jordan Duprez se fait plaisir et claque sa traditionnelle bicyclette pour dégager un ballon, Damien Dufresne vendange une occasion, Vincent Lannuzel crochète de l'adversaire, Damien Dufresne martyrise des chevilles arrières, et Valentin Marboeuf s'impose dans les airs. 

 

L'USC conclut donc sa saison à la 6e place, en finissant à 4 points de la 4e place synonyme de montée. Rageant quand on se rappelle le match perdu sur tapis vert qui coûte donc un peu plus que 4 points. Maintenant place au repos estival. Rendez-vous la saison prochaine, toujours sous les ordres de Didier Billet pour l'équipe Séniors.

Commentaires

+